Les caractéristiques des fêtes de Grenade prennent ses racines historiques de Renaissance.

La conquête politique et militaire de Grenade par les rois cathôliques a eu des effêts importants a la vie quotidienne des habitants de Grenade.

Pour christianiser le peuple vécu depuis des siècles sous la dominance arabe, les rois catholiques ont utilisé la législation pour un évenement quelconque. Ils ont adapté les rituels chrétiens dans la vie courante et ont fait comme qu’ils deviennent des traditions. Au final une mosaique culturelle est fondé en Andalousie..

Donc quand on parle des fêtes de Grenade il faut pas oublier les caractéristiques presentes des cultures chrétienne, arabe et juive.

Voici les fêtes les plus importantes:

 

Se fête le 2 Janvier.
La fête de la Conquête de Grenade est la fête qui transmet le plus la caractéristique de la ville. Elle est dédié a la reprise du Palais Al Hambra par les rois catholiques le 25 Novembre 1491 pres de Santa Fe. Pour faire celal es rois avaient signé un fort accord de capitulation. A l’aube du 2 Janvier 1492 au salon de Torre de Comares Boabdil a livré les clés d’Al Hambra a Gutierre de Cardenas. Avec l’ouverture des portes le comte de Tendilla Iñigo López de Mendoza avait fait son entrée.

A nos jours, les célebrations commencent à Capilla Real et avec l’arrivée du cortège de Festival au Palais Municipal le plus jeune membre du conseil agite 3 fois le drapeau et salue la foulé en disant; “Pour l’Espagne, la Citadelle, Grenade Fameux Rois- Reine Isabel et Roi Fernando”.


  

San Cecilio. Patron de la ville

Pélerinage, le premier dimanche de Février.

Saint Cecilio est le Patron de Grenade, le pélerinage remonte à 1599, année où la peste ravagea la ville puis disparut par l´invoquation au saint. Ce pélerinage a lieu dans le quartier du Sacromonte, autour de l’Abbaye qui porte le même nom. Le paysage, les maison troglodyte et la végétation lui donnent un caractère spectaculaire. Cette fête s´accompagne également de manifestations civiles, militaires et eclésiastiques donnant lieu à une messe très solennelle. La mairie de Grenade joue un rôle fondamental dans cette célébration puisqu´elle en est à l´origine. Le partage de galettes, de fèves, de morues et les dégustation de vin, offerts par la mairie à toutes les personnes présentes constitue le moment le plus convivial. Ainsi, familles et amis profitent ensemble des produits qu´ils ont eux-même confectionnés, au rythme des danses et des musiques traditionnelles.

 


  

Cruces de Mayo
3  Mai

Chaque quartier de la ville fabrique un autel avec une croix. Les croix sont décorées par des châles de Manille, des poteries, des marmites en cuivre ainsi que d’une pomme et d’une paire de ciseaux, qui selon la tradition, serviraient à rompre la malédiction en plaçant la pomme sous la protection religieuse. Les gens célèbrent les croix avec des bals populaires et le vin coule à flot dans les rues de Grenade.

 


  
 

Feria del Corpus de Granada

C’est l’une des plus anciennes fêtes espagnoles. Créée par les Rois Catholiques après la conquête de Grenade, elle représentait alors, plus qu’une fête, une manoeuvre politique, puisqu’à cette époque la ville était majoritairement habitée par les musulmans. La procession du Corpus Christi, le corps de Christ, est le clou de la fête. Grenade n’est pas la seule ville à la célébrer, Séville et Tolède organisent aussi de telles processions.

La fête religieuse est, bien entendu, accompagnée d’une ambiance très divertissante.

Le jeudi, elle part de la Cathédrale de Grenade et suit le parcours suivant : Place de las Pasiegas, rue de los Mesones, rue Reyes Católicos, Gran Vía, rue Cárcel Baja, Cathédrale.

Elle est précédée d’une messe, puis, en tête de la procession, défilent les « géants », les « grosses têtes » et la « harpie ». Toutes les confréries de Grenade sont ensuite représentées, suivies des ordres cléricaux, des curés, des prêtres et autres personnalités religieuses, puis vient le char portant le corps du Christ. Derrière suivent les autorités militaires, avec tenues de parade, la police nationale, la gendarmerie, la police municipale, l’armée, puis les officiels municipaux, dont le maire de Grenade, et enfin la fanfare municipale.

L’intégralité du parcours se déroule sous les vélums installés par la mairie, et sur un parterre de gazon, de romarin et d’autres plantes. La pluie de pétales recouvrant le char est également assurée. 

Les carocas (décors en bois) et les quintiles, petites strophes faisant référence à la politique, à l’actualité, et aux informations de manière particulière et sarcastique, sont typiques de la fête du Corpus Christi.

Un concours est organisé pour élire les meilleures quintiles, qui sont ensuite représentées par une caroca ou une vignette comique, et exposées chaque année sur la place de Bibrambla

 

Jour de La Tarasca

Il prend son origine avec “la promenade de la ville” qui depuis 1632 consiste en un defilé festif avec des diables, des géants, des cabochards et la mythique Tarasca, une femme sur un dragon qui verrait les futurs vetements à la mode. Vous pouurrez profiter de cette celebration qui est organisée pour les enfants le mercredi du Corpus.

 

 

 

 

 

 


Offrande de fleurs à la Vierge de las Angustias (angoisses). Patronne de la ville
15  septembre.

Bien que la dévotion pour cette representation de la vierge Marie remonte au XVI siècle, son couronnement canonique a eu lieu en 1913, année pendant laquelle elle a aussi été déclarée Patronne de la ville.

  Le15  septembre, la ville se remplie de gens de la capital,desa villages et des touristes, qui comptenplent, stupéfaits, la ferveur des Granadinos a qui se sont preparés depuis très tôt le matin pour rendre visite à la Vierge. Le centre-ville, se converti en une vitrine colorée remplie de fleurs qui plus tard deviendra  un lieu ou les pèlerins déposent les offrandes, fleur par fleur, bouquet par bouquet sur la façade de la basilique.

 


 

Êtes-vous intéressé par un cours?