Lorsque l’on parle de la coexistence des trois cultures dans la péninsule, c’est en référence à la culture musulmane, juive et chrétienne.

C’est une certitude  que l’on croit à cette légende ou mythe comme l’on fait à propos du sujet de l’Espagne , dans ce cas Grenade un jour musulmane vivais en paix et harmonie . Certes, pendant certains périodes l’on pouvait jouir de paix, harmonie et le respect entre les cultures  ceux-ci  n’ont pas existé tout le temps.  Ici nous verrons c’est qui s’est vraiment passé.

Les trois cultures sont-elles vraiment coexistées ?

C’est une évidence que dans Grenade musulmane  il y avait aussi des espagnols-romains aussi connu sous le nom mozarabe.  Après la chute des almohades, la dynastie nasride est consolidée à Grenade, notamment  celle qui donnerait  l’importance au Royaume de Grenade toujours intacte aujourd’hui et qui deviendrait un allié de castille.

La leyenda de las 3 culturas - Leyendas de Granada

En raison des accords avec Castille, Grenade a été peuplé par Castillans et commerçants juifs surtout, cependant aucun d’eux ne serait plus qu’une minorité, tout comme aujourd’hui.

En outre, grâces à la conquête castillane des territoires musulmans dans la péninsule, Grenade n’a fait que recevoir des musulmans espagnols.

Après la chute du royaume nasride, en 1492, les musulmans furent connus sous le nom de mudéjars. Les juifs furent expulsés de ce royaume chrétien, et eux même qui convertirent les musulmans en chrétiens.

Par conséquent, nous pouvons donc  déduire que si  jamais les trois cultures coexistaient, c’était dans le Royaume Nazari, à cause des pressions politiques subies  par cette dynastie pour se mettre d’accord avec Castille.

Le Concept Architectural

A l’heure actuelle en visitant Grenade c’est  visible que trois cultures ou même plus, coexistent sur le plan architectural. Bien qu’il soit vrai que l’égalité de différentes cultures a été difficile  d’apercevoir .Notamment si ceci existait parmi les cultures vivantes à Grenade auparavant.

Ainsi, aujourd’hui  dans le quartier juif nous  pouvons donc visiter el Realejo, tandis que dans le quartier chrétien il y a le centre de Grenade et tout construisit après le XVI siècle.

D’ailleurs aussi le quartier musulman L’Albaicin .C’est une certitude que l’intention des chrétiens fut respecter L’Albaicin, quartier musulman historique en tant que patrimoine historique. Tout de même ils eurent converti les anciennes mosquées en églises chrétiennes  et eurent détruit beaucoup d’autres.

Grenade n’as pas tout simplement  des quartiers originaires de ces trois cultures, puisque les gitans apparaissent lors du 16ème siècle. Le Sacromonte est le quartier gitan classique de Grenade,  tandis que le ravin des noirs témoigne l’existence de populations subsahariennes qui ont aussi joué un rôle dans l’histoire de cette ville.

Comments

Êtes-vous intéressé par un cours?