Dans la péninsule ibérique, il y a seulement une alhóndiga nasride entièrement conservée : el Corral del Carbón de Grenade.

Aujourd’hui située dans le centre de la ville, proche de l’Alcaicería et de la Cathédrale, il s’agit d’un édifice construit pendant le règne nasride, au XIVè siècle, sous le nom de Al-Funduq al-Gidida, ou Alhóndiga Nueva, il fut utilisé comme résidence pour les commerçants qui passaient par Grenade, ainsi que d’entrepôt pour y déposer les grains et comme marché de vente en gros. D’ailleurs, le nom par lequel on l’appelle aujourd’hui, lui a été attribué après la conquête castillane qui hébergeait les commerçants de charbon.

Incontestablement, ce qui rend le bâtiment remarquable, est sa magnifique porte, formée par un grand arc et grandement décorée par du plâtre au style typiquement nasride, alors que la cour, de forme quadrangulaire, ne présente pas de grandes décorations, et l’intérieur des salles, qui aujourd’hui sert de bureaux, a été totalement réhabilité.

 

De ce fait, entre autres, l’ancien bâtiment qui était autrefois considéré comme un lieu d’intérêt culturel, abrite aujourd’hui les bureaux et le personnel d’administration de la OCG (Orchestre de la Ville de Grenade), et est le siège social du Festival International de Musique et de Danse de Grenade, et, principalement en été, se transforme en décor de représentations théâtrales et de concerts de flamenco. De plus, el Corral de Carbón héberge les bureaux du patronat de l’Alhambra et du Généralife, ouverts au public pour toutes informations et pour réserver gratuitement des entrées pour visiter ce célèbre monument de Grenade.

 

Comment y accéder depuis la Cathédrale :

Comments

Êtes-vous intéressé par un cours?