Le 23 avril on célèbre  la Journée de la Langue Espagnole en l’honneur du poète et dramaturge Miguel de Cervantes Saavedra, lequel a contribué à l’expansion de la langue espagnole avec son chef d’œuvre El Ingenioso Hidalgo Don Quijote de la Mancha, publié en 1605.

Le mémorial de la langue espagnole  naît pour sensibiliser  les utilisateurs de l’histoire, de la culture, du développement et de l’usage de l’espagnol et pour soutenir les programmes et la progression du multilinguisme et le multiculturalisme. Le but de la Journée de la Langue Espagnole est de favoriser cette langue et sa correcte implémentation, en promouvant son utilisation au-delà des institutions éducatives.

Dans un premier temps, le Département de l’Information Publique des Nations Unies a approuvé la décision de célébrer le 12 d’octobre  la Journée de la Langue Espagnole aux Nations Unies. Après on a changé la date au 23 d’avril,  le jour de la mort de Cervantes (23 avril 1616). Dans le même jour mourut aussi  William Shakespeare et d’autres auteurs comme el Inca Garcilaso de la Vega, un métis, fils d’un espagnol et une dame appartenant  à la noblesse inca. Il a été le premier américain auteur en langue espagnole, il a écrit l’histoire, les traditions, les mœurs et les coutumes, il a parlé de médecine et d’autres aspects de la civilisation inca.

En Espagne la tradition a commencé à Valencia, puis dans toute l’Espagne et plus tard dans les pays hispanophones, représentant une démonstration de reconnaissance pour notre langue. En plus d’une célébration du point de vue historique  de cette journée si importante, les professeurs se tournent vers l’avenir de notre culture et de notre société, en incitant les jeunes à cultiver la langue à travers de la lecture.

Margarita Vásquez Quirós, directrice de l’Académie de Panama de la Langue, membre concerné de l’Académie Cubaine de la Langue, de la Real Academia Española et honoraire de l’Académie Colombienne de la Langue,  reflète sue la nécessité de motiver les jeunes  vers la lecture car parler et écrire bien est indispensable pour le bon usage et le respect de la langue espagnole. Il existe des façons appropriées pour chaque situation et seulement les connaissances des formes de l’écriture peuvent permettre aux jeunes de bien communiquer gérant la langue avec un vocabulaire, une prononciation et une intonation satisfaisante.

Une des phrases les plus célèbres de Miguel de Cervantes Saavedra est: ”Ce qui lit beaucoup et marche beaucoup, voit beaucoup et connait beaucoup”.

Gabriel García Márquez (1927-2014), auteur et journaliste colombien, Prix Nobel de Littérature en 1982, à l’ouverture du Congrès International de la Langue Espagnole de Zacatecas de 1997 affirme: «La langue espagnole doit se préparer pour un grand métier dans cet avenir sans frontières. C’est un droit historique. Et  ça non pour sa prépotence économique, comme dans d’autres langues, mais pour sa  vitalité, sa dynamique créative, sa vaste expérience culturelle, sa rapidité et sa forcé d’expansion dans un domaine de  19 millions de km2 et 400 millions de locuteurs à la fin de ce siècle…».

Tous les secteurs de la société doivent s’engager avec cette initiative, étant donné que l’espagnol est la langue  la plus parlé entre les langues romances, en termes de quantité de locuteurs et aussi en termes de pays dans lesquels  domine cette langue. Avec  400 millions de locuteurs autochtones, elle est langue officielle de 21 pays et  la plus parlé dans le monde après l’anglais et le mandarin.

La considération  de la langue augmente beaucoup pendant les dernières années et il est important avoir ‘un système consacré à l’enseignement et à la diffusion de la langue et de la culture espagnole.

Comments

Êtes-vous intéressé par un cours?