Donde fueres, haz lo que vieres

Le dicton « Donde fueres, haz lo que vieres » (« Où que vous alliez, faites ce que vous voyez ») est utilisé lorsqu’une personne déménage dans un nouvel endroit et qu’il est recommandé de s’adapter aux habitudes et aux traditions de cet endroit.
Le lieu peut être un pays, une ville ou même une famille, et le visiteur ou l’invité doit respecter ses habitudes, non seulement en matière d’éducation et de respect, mais également pour s’intégrer plus rapidement.
En fait, ceux qui respectent les habitudes, les lois et les coutumes facilitent leur intégration dans une communauté ou une société.
Le dicton « Donde fueres, haz lo que vieres » a été prononcé pour la première fois au quatrième siècle par Ambroise de Milan, l’un des parents de l’Église catholique actuelle, mais avec un sens différent.
En utilisant cette expression, Ambroise de Milan a voulu dire aux fidèles qu’ils devaient suivre les ordres de l’Église romaine au lieu de l’Arianisme, qui reniait la divinité du Christ.
C’était donc un avertissement qu’au fil du temps, il a perdu sa signification religieuse et est devenu un proverbe pour les voyageurs et les visiteurs.
En outre, il existe de nombreuses variantes de ce proverbe, qui varient selon les régions d’Espagne: « Quand tu vas à Rome, tu vis comme Rome », « Où que tu ailles, fais ce que tu vois », « Partout où tu vas, fais ce que tu vois ».
Il faut aussi mentionner le dicton « Dans chaque pays, son utilisation », qui a exactement la même signification.
Enfin, ce refrain se distingue également par l’utilisation du futur du subjonctif (« fueres » et « vières »).

Other Proverbs

Gallina vieja hace buen caldo
Haciendo y deshaciendo se va aprendiendo
Si hay trato, pueden ser amigos perro y gato
Le temps arrange tout