Affectueusement surnommé « Gabo » dans toute l’Amérique latine, le Colombien Gabriel Garcia Marquez, Prix Nobel de littérature 1982, l’un des plus grands écrivains du XXe siècle, est mort à son domicile de Mexico jeudi 17 avril. Il était âgé de 87 ans. Son œuvre a été traduite dans toutes les langues ou presque, et vendue à quelque 50 millions d’exemplaires.

Comme nous le savons tous probablement, le jeudi 17 Avril, le monde de la littérature perdait un de ces meilleures écrivains Gabriel García Márquez. C’est pas seulement un écrivain c’est l’adieu du prix Nobel de la littérature en 1982.
Le romancier est mort à 87 ans à son domicile dans la ville de Mexico et le lundi à 16h00 un hommage national est organisé au Palais des Beaux-Arts.

Son décès est survenu après avoir été hospitalisé pendant huit jours à l’Institut national des sciences médicales et de la nutrition Salvador Zubirán et dix jours en convalescence à son domicile de Pedregal de San Angel.

Le décès de l’auteur de Cent ans de solitude, a bouleverser le monde littéraire quand Fernanda Familiar, journaliste du Grupo Imagen Miltimedia, avait écris sur son compte Twitter:

“Le coeur de  Gabriel García Márquez  ne batte plus. Gabriel García Márquez est mort . Mercedes et ses fils, Rodrigo et Gonzalo, jm’ont autorisé pour diffuser cette information. Quelle tristesse si profonde …”

Depuis ce temps, des dizaines de journalistes et représentants des médias nationaux et internationaux ont arrivé à la maison de l’écrivain réjoignant ceux qui étaient déjà installés pendant les derniers jours.

Êtes-vous intéressé par un cours?